Faut-il utiliser des attractants pour le carnassiers ?

22 avril 2015 - 10:12

L’odorat est très développé et joue un rôle essentiel dans la détection de la nourriture et dans la sexualité, il agit en symbiose avec le goût : les poissons possèdent des papilles gustatives dans la bouche, la gorge, les narines et même pour certains sur les barbillons et sur les nageoires pelviennes. Plusieurs expériences en aquaculture ont permis de corroborer le pouvoir des attractants sur la périodicité alimentaire des espèces piscicoles, et c’est d’ailleurs largement utilisé en aquaculture. L’utilisation de l’attractant s’est imposé pour les leurres souples notamment pour masquer l’odeur du plastique qui n’est pas très engageante, mais surtout pour qu’il soit gardé en bouche plus longtemps. Le sel est le plus utilisé et l’on trouve bon nombre de produits qui en possèdent, il semble faire l’unanimité depuis pour les pêcheurs de black-bass et fut, par extrapolation, utilisé pour l’ensemble des carnassiers. Les choses se sont précipitées ces dernières années et les concepteurs proposent aujourd’hui des parfums de synthèse ou naturels comme l’ail ou l’huile de poisson. Si leur pouvoir attractant n’est pas d’une totale certitude, il masque en tout cas les odeurs du plastique ou celle humaine bien que rien ne nous permet d’affirmer qu’un carnassier est en mesure de savoir par l’odeur laissée sur un leurre que vous fumez des Marlboro menthol ! Les recherches scientifiques sont venues renforcer la démarche des fabricants sur les mécanismes chimiques qui induisent certains réflexes alimentaires des poissons. Certains produits comme le Trigger X de Berkley utilise des phéromones sensés produire une appétence alimentaire. Donc deux tendances : l’une pour masquer les odeurs et l’autre pour provoquer un regain alimentaire. Nous ne sommes encore qu’au balbutiement de l’expérimentation, il n’y a pas de recette miracle où de produit provoquant à coup sûr l’attaque d’un carnassier. On peut rester circonspect face à des produits qui pourraient être considérés comme un leurre… à pêcheur, mais force est de constater qu’un usage précis est en mesure de faire la différence. Concernant les mixtures à base de sel, ne laissez pas vos têtes plombées montées après votre session de pêche : le sel a cette mauvaise habitude d’être corrosif et vos hameçons vont en faire les frais. De plus, ne mélangez pas les différentes couleurs de vos leurres fétiches, là aussi, certains ont tendance à transmettre leur coloration gratuitement aux voisins, cela ne rend pas inopérant vos leurres devenus multicolores mais c’est déplaisant, il faut donc les compartimenter par couleurs afin d’éviter ce désagrément. Il existe des pochettes plastiques étanches bien pratiques, ou le plus simple est de réutiliser la pochette d’origine ou des petits sacs conçus pour le congélateur. Le mélange des leurres souples dotés d’attractants pourrait par hasard créer la formule magique qui rend fou les carnassiers ! 

Commentaires

[Sujet supprimé] 1 an
Barrage des Olivettes : nouvelles photos plus de 2 ans
Barrage des Olivettes et L'Hérault plus de 2 ans
L'Hérault : nouvelles photos plus de 2 ans
Bassboat plus de 2 ans
New ! Float Tube Amiaud Pike´n Bass et 7 autres plus de 2 ans
Le nouveau catalogue Shimano 2015 est arrivé ! et Nouveauté 2015: Float tube JMC Boat-Tube Combo plus de 3 ans
Sortie du port du Grau du Roi et 14 autres : nouvelles photos plus de 3 ans
Sortie du port du Grau du Roi et 9 autres plus de 3 ans
La Vis de Ganges à Madières (1ère cat.) : nouvelles photos plus de 3 ans
Nouveautés Savage Gear 2015 et 3 autres plus de 3 ans
Hula Popper : nouvelles photos plus de 3 ans
Hula Popper et 2 autres plus de 3 ans
Session à Caderousse : nouvelles photos plus de 3 ans
Session pêche autour d'Avignon. : nouvelles photos plus de 3 ans